Sécurisation et aménagement des maisons d’accueil qui accueillent des femmes victimes de violences conjugales

Ce jeudi 16 mai, sur proposition de la Ministre Christie Morreale, le Gouvernement wallon a approuvé la sélection des opérateurs retenus dans le cadre de l’appel à projets pour la sécurisation et l’aménagement des maisons d’accueil qui accueillent des femmes victimes de violences conjugales d’un montant total de 404.000 euros.

Les maisons d’accueil agréées qui accueillent des femmes victimes de violences conjugales ne sont pas toujours équipées pour assurer une sécurisation optimale de ce public.

Pourtant, la séparation est une étape qui décuple les risques d’homicides, d’agressions physiques et/ou de harcèlement. L’exercice du droit de visite ou de garde des enfants constitue également une occasion potentielle d’incidents de violences ou de menaces envers les victimes.

Il était dès lors nécessaire de renforcer la sécurisation des lieux d'hébergement des victimes de violences avec la mise en place de dispositifs de protection physique (adresse secrète, vidéophone, code d’accès, porte blindée …) pour faire face à la dangerosité des auteurs. L'objectif est également d’améliorer les conditions d’accueil en aménageant les locaux en vue notamment d’accueillir les enfants et améliorer d’améliorer les équipements de sanitaires et/ou de cuisine.

Les opérateurs retenus sont :

Opérateurs

Ville

Montant accordé

Les Trois portes

Namur

3.395,50

Solidarité femmes et refuge pour femmes victimes de violences

La Louvière

13.629,00

Ferme de l'Aubligneux

Dailly

29.000,00

L'églantier

Braine l’Alleud

41.401,50

La Traille

Engis

16.315,70

Maison d'accueil des sans-logis Foyer de la mère et des tout petits

Liège

14.092,00

Le Triangle

Mont-sur-Marchienne

18.137,36

Maison Marie-Louise

Verviers

28.777,63

Collectif contre les violences familiales et l'exclusion

Liège

45.277,51

Maison maternelle du Brabant Wallon

Brabant wallon

22.052,94

Le 26

Charleroi

24.000,00

Maison maternelle Fernand Philippe

Fleurus

22.075,09

Espoir

Mons

20.444,52

Mères et enfants

Namur

25.558,90

Le Coquelicot

Rochefort

19.577,00

Maison du pain

Virton

30.012,53

Association Chrétienne des Institutions Sociales et de Santé

Namur

25.000,00

CPAS de Mons

Mons

5.245,20

Ce projet de fin de législature vient renforcer l’arsenal de mesures prises durant cette législature par la Vice-Président du Gouvernement wallon et Ministre des Droits des Femmes, Christie Morreale, dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes, dont :

  • L’augmentation de plus de 31% du nombre de places d’accueil pour les femmes victimes de violences conjugales ; 127 nouvelles places ont été créées durant cette législature et 150 autres le seront d’ici août 2026 ;
  • Les subsides aux associations de terrain actives dans la lutte contre les violences de genre quintuplés et pérennisés ;
  • Le renforcement de la ligne d’écoute violences conjugales en vue de faire face à l’augmentation considérable des appels ;
  • Le projet permettant aux pharmacies wallonnes de devenir des points relais dans la lutte contre les violences faites aux femmes en orientant les victimes vers des services spécialisés de prise en charge et d’accompagnement ou vers la police ;
  • L’accord de coopération pour généraliser l’éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle (EVRAS) à l’école ;
  • La création de nouveaux dispositifs interdisciplinaires pour contrer efficacement les risques graves liés aux violences conjugales.
Retour aux communiqués de presse